JEU : DEFI LITTERAIRE

|

Et si notre alphabet ne comportait que vingt-cinq lettres ?

Et si vous choisissiez de faire disparaître une lettre de notre alphabet ? De faire en sorte que jamais elle n’ait existé ? Et que vous rédigiez un texte sans jamais utiliser cette lettre ?

Georges Perec l’a bien fait avec son livre « La Disparition » ou jamais le « e » n’est employé.

Franck Thilliez, dans une des nouvelles du recueil « Au-delà de l’horizon » pousse l’art en oblitérant progressivement les lettres « C », « O », « M » et « A »

Vous sentez-vous l’âme de relever ce défi ?

Pour ajouter un peu de piment au jeu, je vous propose de considérer hors-jeu les lettres « K » « W », « X », « Y » et « Z » (ce serait peut-être trop facile, non ?). Toutes les autres lettres, voyelles comme consonnes, peuvent donc participer à votre choix de disparition.

Toutes les formes de texte sont permises, pour autant que le texte soit cohérent, porteur de sens et correct au niveau de la syntaxe.

Vos créations sont attendues jusqu’au 15 juillet, par mail (bibliohuy.albert@gmail.com).

Les textes seront publiés sur ce site internet et sur sa page facebook.

MERCI DEJA A TOUS LES PARTICIPANTS

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter